Blanc : Une couleur étonnamment complexe

La couleur blanche peut symboliser plusieurs émotions : la paix, l’espoir, la nouveauté, le renouveau. La science qui supporte l’impression est tout aussi complexe.

Le blanc représente plusieurs sentiments contradictoires : la peur et l’espoir, la célébration d’un renouveau et le deuil d’un mort, le sable et la neige, et d’autres contrastes. « Plus vous parlez du blanc, plus ce sujet devient complexe, » indique James Goggin professeur à l’École de design du Rhode Island.

« Nous passons au blanc quand les choses deviennent très sérieuses, quand elles sont majeures,» ajoute Jeff Goodby, fondateur de l’agence de publicité Goodby, Silverstein & Partners. Il connaît très bien la couleur, c’est lui qui a créé la publicité légendaire « Got Milk? » « Le blanc est la couleur la plus évocatrice, car elle peut prendre tellement de formes différentes, » indique Goodby.

Pour l’impression numérique, le toner blanc Xerox ajoute une polyvalence incroyable sur la page. Vous pouvez en ajouter une couche sur du papier de couleur pour embellir des espaces, ajouter CMJN par-dessus et le mélanger avec des couleurs de spécialité pour créer une couleur totalement différente. « Notre blanc permet aux artistes et designers de faire beaucoup de choses,» dit Yat Ming-Wong, chercheur chez Xerox.

Le toner blanc de Xerox est un message en soi. « Notre blanc est le plus brillant, » dit Beatriz Custode, directrice de l’imagerie couleur chez Xerox. On y parvient en mettant trois fois plus de masse d’encre que les concurrents. Sur une échelle de mesure, un blanc aveuglant est 100 et le papier blanc est dans les 90. « Notre blanc est dans les 80, » dit Custode. « Le produit des concurrents est dans les 70. »

Chez les artistes, designers et raconteurs, la page blanche peut créer l’anxiété, cet élément avec lequel vous devez vous débattre pour donner naissance à des idées nouvelles. Goodby recommande d’adopter un point de vue différent et contradictoire : accepter l’espace vide et affronter les contraintes. « C’est une expérience magnifique que de se pencher sur la page pour y ajouter du caractère et de la couleur, » dit-il. « Ou simplement de la laisser tranquille pour qu’elle respire à son rythme. »

Partager: