Un tâche colossale pour un pays : Ce qu’il fallait pour fournir des ressources aux populations éloignées du Bangladesh

Comment Xerox a aidé le gouvernement du Bangladesh à saisir, stocker et analyser les données sur la population pour qu’il puisse fournir plus efficacement les services sociaux aux gens qui en ont besoin.

Le Bangladesh est l’un des 10 pays le plus populeux au monde. Depuis quelques années, le pays a connu une croissance économique exceptionnelle, en partie due à l’introduction de nouvelles technologies. Par conséquent, la vie de millions de gens au Bangladesh a été transformée alors que le gouvernement a mis en oeuvre sa Vision pour un Bangladesh numérique d’ici 2021, un projet visant à accroître l’utilisation de la technologie dans l’ensemble du pays. Un élément fondamental du Bangladesh numérique est ce projet de recensement à grande échelle, la Base de données nationale sur les ménages que Xerox et ses partenaires locaux, IOE (Bangladesh) Ltd., ont mis en place.

Xerox et IOE ont été invités à créer la Base de données nationale sur les ménages. Au coeur du projet, cette question : Comment saisir, stocker et gérer l’information à une échelle aussi grande?

Ensemble, Xerox, IOE et BBS ont collecté l’information sur la population du Bangladesh qui compte plus de 160 millions d’habitants pour déterminer qui a accès aux services de base, y compris l’électricité, l’eau courante et autres installations. Le gouvernement avec le soutien financier de la Banque mondiale, peut alors utiliser la Base de données nationale sur les ménages pour déterminer les gens qui ont besoin des programmes de sécurité publique du pays et les moyens de leur acheminer les services appropriés.

« Le gouvernement du Bangladesh nous a demandé de créer un questionnaire sur les conditions de vie de chaque ménage du pays destiné à chaque ménage du pays, » explique Dave Nesbitt, Directeur mondial, Services de saisie et de gestion de contenu de Xerox. « L’exigence était de concevoir un questionnaire que les citoyens du Bangladesh pouvait remplir à la porte et dont l’information pouvait être numérisée par Xerox pour élaborer une base de données que le Bureau des statistiques pourrait utiliser pour les programmes sociaux. » Bien qu’il s’agissait du premier projet de Xerox au Bangladesh, la société compte plusieurs réussites avec des organismes gouvernementaux sur plusieurs continents.

Pendant 18 mois, plus de 350 personnes de Xerox, IOE et BBS se sont relayées pour mener à bien ce projet. Les enquêteurs du recensement sont allés de porte à porte avec des questionnaires sur papier; 45 millions de questionnaires furent imprimés et environ 37,5 millions ont été remplis. « Comme le Bangladesh est un pays en développement, le gouvernement désirait mettre l’accès sur les renseignements concernant les équipements de base (les caractéristiques sur la propriété, la propriété du patrimoine et les détails sur les membres des ménages) disponibles dans les ménages des citoyens, » explique Nesbitt.

L’information recueillie étant très confidentielle, la totalité de la numérisation s’est effectuée au centre de production du BBS. Une fois les documents numérisés, on a utilisé le système de gestion de contenu DocuShare® pour téléverser les images du questionnaire dans la base de données virtuelle où l’information peut être organisée, mesurée et stockée en toute sécurité. Étant donné le volume de documents traités, Xerox a aussi ajouté un outil de suivi dans les documents pour contrôler le processus de production d’ensemble. (Avant le recensement de 2017-2018, les données du recensement des ménages du Bangladesh étaient stockées physiquement par le BBS.)

L’exactitude était un l’élément fondamental du projet. Toutes les données sur le terrain avaient besoin d’être validées en référence aux API des bases de données de l’Identité nationale et du Registre des naissances du Bangladesh. Et la technologie devait être personnalisée. Xerox a mis au point un dictionnaire pour permettre la translittération des noms de l’anglais au bengali.

Un total de 76 millions d’images de documents ont été traitées. « Nous avons été agréablement surpris par la capacité de Xerox d’offrir un programme à une telle échelle, de même que par son savoir-faire technique, sa compréhension impressionnante des processus et les leçons qu’elle en a tirées pour les projets futurs,» explique Mohammed Shafiul Alam, Directeur de projets (secrétaire auxiliaire), Bureau des statistiques du Bangladesh.

 

Partager: